5/27/2012

Centenaire de la LPO (Un Combat sans fin)


La LPO est une des plus anciennes associations d'environnement en France (créée en 1912) qui a su conjuguer sa spécificité naturaliste (qui ne se limite plus aux seuls oiseaux) et son expertise dans une société qui comprend que son mode de vie influe non seulement sur les écosystèmes, mais sur l'humanité et la planète.


Son activité s’articule autour de 3 grandes missions :
-Protection des espèces
-Préservation des espaces
-Education et sensibilisation 


La LPO est le représentant français de BirdLife International, alliance mondiale qui réunit plus de 100 organisations de protection de la nature (2,3 millions d’adhérents dans le monde).


A l'occasion de ces 100 Ans de combat, La LPO en partenariat avec la Poste, les associations philatéliques locales, a organisé des manifestations « Timbre 1er jour » , et a diffusé à cette occasion des souvenirs philatéliques, dont des cartes et des enveloppes 1er Jour.
  

Le Balbuzard pêcheur est une espèce de rapaces diurnes de taille moyenne, c’est un piscivore spécialisé et cosmopolite
Ce rapace, singulier sur le plan morphologique, est assez différent des autres rapaces.


Un nid de balbuzard a été équipé d’une caméra en Estonie et la reproduction peut être suivie en Direct en cliquant ici






L’Outarde canepetière (Tetrax tetrax) est la seule espèce du genre Tetrax. C'est un des oiseaux les plus menacés des plaines cultivées de France.
Au sol, l’outarde passe souvent inaperçue mais en vol ses rémiges primaires d’un blanc pur à l’extrémité noire sont très reconnaissables.





         
La Gorgebleue à miroir (Luscinia svecica), aussi orthographié Gorge-bleue, est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Muscicapidae, Il existe de nombreuses sous-espèces.









5/08/2012

Le mystère entre le Titanic et le Titan




Aucun autre désastre maritime n’a provoquait autant de mystères, de questions et d’incertitudes que celui du célèbre Titanic. 
Considéré comme étant submersible et ne pouvant couler, le Titanic allait marquer de manière plus que tragique les esprits de millions de personnes.
La catastrophe eut lieux dans la nuit du 14 au 15 avril 1912. Le luxueux Titanic sombra dramatiquement au large de Terre-Neuve (Canada) et provoqua la mort d’un peu plus de 1500 personnes.
De nombreux livres de fictions furent écrits concernant les diverses prémonitions et coïncidences autour de cette tragédie.
La plus étonnante d’entres toutes et très certainement celle de l’écrivain Morgan Robertson qui écrivit alors une nouvelles des plus intrigantes du nom de Futility.
Futility raconte la tragédie d’un palace flottant qui, lors de son voyage inaugurale pour les Etats-Unis en partance de Southampton, sombra quelques jours plus tards.
Ce monstre des mers était considéré comme étant le plus grand, le plus gros et le plus luxueux navire jamais construit. Il se nommait « Titan ».
Dans cette nouvelle, qui fut pourtant écrite de nombreuses années avant la tragédie du Titanic, d’étranges similitudes restent encore sans réponse.
Tout comme le Titanic, le « Titan » ne parvint jamais à destination et sombra tragiquement après avoir heurté un iceberg dans l’Atlantique Nord.
Les deux navires étaient de tailles relativement semblables, avaient exactement la même vitesse et à quelques choses près pouvaient accueillir le même nombre de passagers.
D’après le témoignage d’un de ces amis, Robertson croyait fortement qu’un esprit ou une âme, s’emparait de lui lorsqu’il écrivait.
Il est même allé jusqu’à prétendre qu’il le considérait comme son « partenaire d’écriture astrale